Accueil - Association Saint Joseph
 
 
 
 

Association Saint Joseph

Novembre




 

Calendrier des animations
Novembre 2015

"A la Toussaint, Commence l'été de la Saint-Martin. »

Quand l'Automne, abrégeant les jours qu'elle dévore,
Éteint leurs soirs de flamme et glace leur aurore,
Quand Novembre de brume inonde le ciel bleu,
Que le bois tourbillonne et qu'il neige des feuilles,
Ô ma muse ! en mon âme alors tu te recueilles,
Comme un enfant transi qui s'approche du feu.
Devant le sombre hiver de Paris qui bourdonne,
Ton soleil d'orient s'éclipse, et t'abandonne,
Ton beau rêve d'Asie avorte, et tu ne vois
Sous tes yeux que la rue au bruit accoutumée,
Brouillard à ta fenêtre, et longs flots de fumée
Qui baignent en fuyant l'angle noirci des toits.

Téléchargements des calendriers d'animations

Animations à la maison Jeanne -Elisabeth / Saint André d'Igon - Novembre 2015
Animations à la maison Saint-Joseph de Nay - Novembre 2015

Animations à la maison Sainte Marie de Pau - Novembre 2015

 
 

Fête des familles 2015

 

Fête des familles 2015
sur le thème familles et familles spirituelles

Dimanche 18 Octobre 2015
À la maison de retraite de Bétharram

  • 10h30 : Messe des Familles à la Chapelle Notre Dame
  • 11h45 : Apéritif
  • 12h15 : Repas
  • Aprés midi : festivités (danse et bonne ambiance)

Une journée conviviale et d’échange

Cet événement constitue une étape pour l’accueil d’une réalité multiforme qui est suscitée par le rapprochement de nos maisons à partir de cette autre réalité également multiforme que sont les instituts religieux avec qui nous partageons notre vie de tous les jours dans des locaux communs.
Dans ces vies vécues dans le quotidien.
Au-delà des mots et des paroles dont notre société est en-vahie, les actes ordinaires de la vie familiale ne sont pas seulement des obligations fatigantes dont on s’acquitte par devoir ou nécessité mais des actes d’amour qui peu-vent rendre heureux autant celui ou celle à qui ils s’adres-sent que celui qui les accomplit.
Pour les congrégations, la grandeur de ce qui se vit au jour le jour, se vit au sein des communautés, ou à l’intérieur de nos maisons et dans chaque moment de la vie… rien de ce qui fait l’ordinaire des familles, leurs joies, leurs soucis, leur amour partagé, leurs conflits, leurs héroïsmes mo-destes, ne leur est étranger.
En ce jour, osons aller les uns vers les autres pour décou-vrir nos richesse réciproques.
Une même foi nous anime aujourd’hui. Un même amour nous envoie aujourd’hui…
que ton Esprit, Seigneur, guide à jamais nos pas.

ANIMATION MUSICALE avec le groupe : la TUNA de DISTRITO de PAU

Menu

Salade basquaise
Paëlla géante
Salade fruits
Vin - Café

 
 

Association Saint Joseph

Fêtes des familles




 

Octobre
Octobre 2015

Et si la vieillesse et l’avancée en âge au lieu d’être appréhendées comme un « déclin » se concevaient comme une opportunité et une chance pour mieux s’investir dans la vie sociale à partir d’une créativité retrouvée !

 
 

Association Saint Joseph

Septembre sur le Piémont


 

Septembre

Les oliviers baissent les bras
Les raisins rougissent du nez
Et le sable est devenu froid
Au blanc soleil
Maitres baigneurs et saisonniers
Retournent à leurs vrais métiers
Et les santons seront sculptés
Avant Noël
C'est en septembre
Quand les voiliers sont dévoilés
Et que la plage tremble sous l'ombre
D'un automne débronzé
C'est en septembre
Que l'on peut vivre pour de vrai

Gilbert Bécaud

 

 
 

Association Saint Joseph

Vallée du Gave de Pau



 

Août

Laissez-moi vous dire l’éveil d’une parole qui ouvre l’horizon et l’amplifie jusqu’au soleil
(13 juillet –Jacques Salomé- Bonjour Tendresse)


 

 

 
 

Association Saint Joseph

Tour de France



 

Juillet

Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

 

 

 
 

Association Saint Joseph

Juin à Nay


 

Juin

« Je l’avais choisi ce pays, je le voulais. Je voulais entrer en lui…Mais pour cela, j’avais conscience, qu’il me fallait,
avec lui, peiner, rire, aimer, pleurer, penser, travailler,…VIVRE !...De l’espoir, j’en avais plein le coeur, plein la
tête. »

Manoug Semerjian

Nuits de juin
L’été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte
La plaine verse au loin un parfum enivrant ;
Les yeux fermés, l’oreille aux rumeurs entrouverte,
On ne dort qu’à demi d’un sommeil transparent.
Les astres sont plus purs, l’ombre paraît meilleure ;
Un vague demi-jour teint le dôme éternel ;
Et l’aube douce et pâle, en attendant son heure,
Semble toute la nuit errer au bas du ciel.

Victor Hugo, Les rayons et les ombres

 
 

Association Saint Joseph

Avril


 

Avril

C’est dans le mois de mars que tente de s’ouvrir l’anémone sauvage aux corolles tremblantes

Déjà les beaux jours,
- la poussière,
Un ciel d’azur et de lumière,
Les murs enflammés, les longs soirs Et
rien de vert : - à peine encore
Un reflet rougeâtre décore
Les grands arbres aux rameaux noirs !
Ce beau temps me pèse et m’ennuie.
Ce n’est qu’après des jours de pluie
Que doit surgir, en un tableau,
Le printemps verdissant et rose,
Comme une nymphe fraîche éclose
Qui, souriante, sort de l’eau.

Gérard de Nerval, Odelettes

 
 

Association Saint Joseph

Le printemps


 

Mars

C’est dans le mois de mars que tente de s’ouvrir l’anémone sauvage aux corolles tremblantes

Mars

Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c’est pour rire.
Quand les nuages se déchirent,
Le ciel écume de rayons.

Le vent caresse les bourgeons
Si longuement qu’il les fait luire.
Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c’est pour rire.

Les fauvettes et les pinsons
Ont tant de choses à se dire
Que dans les jardins en délire
On oublie les premiers bourdons.
Il tombe encore des grêlons…

Maurice Carême

 
 

Association Saint Joseph

Mardi Gras


 

Février

"Pluie de février, Emplit les greniers.
" Au Mardi gras, l'hiver s'en va."

 

 
 



 

Thé dansant à Saint-Joseph
Vendredi 6 février

Maison de Retraite Saint-Joseph
Vendredi 6 février
à partir de 14h30

Démonstration de danses et goûter !
Participation : 3 euros

 

 

 
 

Association Saint Joseph

Nay en janvier

 

Janvier

LE MATIN DES ÉTRENNES

Ah ! quel beau matin que ce matin des étrennes !
Chacun, pendant la nuit, avait rêvé des siennes
Dans quelque songe étrange où l'on voyait joujoux,
Bonbons habillés d'or, étincelants bijoux,
Tourbillonner, danser une danse sonore,
Puis fuir sous les rideaux, puis reparaître encore !
On s'éveillait matin, on se levait joyeux,
La lèvre affriandée, en se frottant les yeux…
On allait, les cheveux emmêlés sur la tête,
Les yeux tout rayonnants, comme aux grands jours de fête,
Et les petits pieds nus effleurant le plancher,
Aux portes des parents, tout doucement toucher…
On entrait !... Puis alors, les souhaits... en chemise,
Les baisers répétés, et la gaîté permise !

Arthur RIMBAUD

 
         
 
 
 
FEHAP : Fédération des Etablissements Hospitaliers et d'Aide à la Personne, à but non lucratif
  site internet : stockli · Nay